Les ardoisières de Bertrix

La région de Bertrix fut un des importants secteurs géographiques de Belgique où on a extrait l'ardoise. Les exploitations se répartissent majoritairement dans deux fonds de vallées, la vallée d'Aise et la vallée des Aleines. Une des plus anciennes exploitations connues serait celle de la Maljoyeuse dont on fait remonter les traces au XIIIe ou XIVe siècle. Vient ensuite l'ardoisière de la Géripont. Mais il est difficile de retracer l'histoire de ce bassin avant le XVIIIe siècle. La région connaître son âge d'or au cours du XIXe siècle, avant d'entamer un lent déclin à partir des années 1880. Les sociétés les plus importantes se maintiennent au cours du XXe siècle. Le domaine de la Morépire est le dernier à cesser son activité extractive en 1976. Son ancien réseau souterrain est aujourd'hui ouvert à la visite sous l'appellation au coeur de l'ardoise. A proximité, l'ancienne ardoisière du Grand Babinay est exploitée sous la forme d'une carrière à ciel ouvert, la société des ardoisières d'Herbeumont.

Bertrix, la vallée des ardoisières

Le ruisseau de l’Aise est un affluent de la Semois. Il la rejoint sur la commune de Linglé. Cette vallée fut un important siège d’extraction de l’ardoise qui s’étend depuis ce point jusqu’aux environs de Bertrimont. C’est aussi pourquoi on désigne la vallée d’Aise sous le nom de vallée des ardoisières.

Plusieurs exploitations se succèdent en effet sur une distance de 5 à 6 kilomètres : Linglé, Wilbauroche, Maljoyeuse, Goutelle Husson, les Prigeais et ses 16 concessions, le domaine de la Morépire (ouvert au public), le petit et le Grand Babinay. Les sites de Maljoyeuse et des Prigeais paraissent être les plus anciens. Le déploiement s’intensifie dans la seconde moitié du XIXe siècle avant de ralentir à l’aube du XXe siècle. La construction de la voie de chemin de fer « Bertrix-Muno-Carignan » n’influera pas sur cette infléchissement. Ainsi, Wilbauroche et la Gouettelle Husson cessent leurs activité vers 1910, Linglé en 1929. L’ardoisière du Petit Babinay fermera en 1935, le grand Babinay en 1956 et la Morépire en 1977. Cette dernière sera aménagée pour l’ouverture au public en 1997. L’année suivante l’exploitation, sous forme de carrière à ciel ouvert, sera reprise sur le site du Grand Babinay. Le site est maintenant connu sous la dénomination des carrières d’Herbeumont.

Wilbauroche

Wilbauroche

12 photos

Anciennes ardoisières de Wilbauroche

Les prigeais

Les prigeais

10 photos

Ancienne ardoisière des Prigeais

les Collards

les Collards

7 photos

l'ancienne ardoisière des Collards

la Maljoyeuse

la Maljoyeuse

3 photos

La carrière de la Maljoyeuse

cimetière, Mortehan

cimetière, Mortehan

6 photos

L'ancien cimetière de Mortehan