Fumay, l'ancienne ardoisière du Moulin Sainte-Anne

Le site de l'ancienne ardoisière Sainte-Anne fut probablement l'un des sites ardoisiers les plus anciens exploités sur Fumay. Il participa aussi à la renommée du bassin ardoisier de Fumay/Haybes par la spécificité de la veine exploitée, la veine Sainte-Anne, d'une couleur rouge à violette.

Il faut remonter au XIIe siècle pour trouver les traces les plus anciennes d'exploitation dans ce secteur. Non pas des traces physiques, tant le paysage de ce secteur a évolué au cours de l'histoire, mais dans les archives, sous la forme d'une autorisation donnée à une communauté monastique d'exploiter cette fameuse veine rouge.

Il est difficile de suivre l'évolution de l'exploitation de l'ardoisière Sainte-Anne jusqu'en 1760, ou elle est remise en activité après de nombreuses années d'inactivité par un dénommé Jacques Germain, associé à un marchand de Charleville et un avocat résidant à Vireux. La concession qui leur est accordée sera épuisée an l'an IX de la république et de nouvelles autorisations élargissant les autorisations de fouille et d'extraction (les concessions) seront renouvelées en 1817 et 1838. Quant à la société d'exploitation, elle devient une société anonyme en 1821. A l'époque, la remontée des plaques d'ardoise s'effectue à dos d'homme et peut prendre jusque 45 minutes depuis l'ouvrage le plus éloigné de la surface. La mécanisation de la remontée de la pierre ne sera effective qu'à la fin des années 1840 par la percée d'un plan incliné. A la surface, un plan incliné sera construit au début du XXe siècle pour remonter les déchets d'ardoise depuis la sortie des ateliers au sommet du verdeau. Le bâtiment de l'ancien treuil est encore visible aujourd'hui.

Si le site principal de l'ardoisière du Moulin Sainte Anne s'étire le long du ruisseau de l'Alyse, que les exploitants ont du canaliser dans un canal souterrain.

Un second siège, dit de Sainte-Anne 2 voit le jour vers 1906. Ce nouveau siège d'extraction se situe sur le versantqui domine la gare ferroviaire de Fumay. Il fonctionnera essentiellement durant les années 1920.

Frappée par la crisé économique de « 1929 », l'ardoisière du Moulin Sainte-Anne cesse toute activité en 1934.

  • Fumay, ardoisière dite Sainte-Anne 2 Fumay, ardoisière dite Sainte-Anne 2
  • Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, devant les anciens chantiers. Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, devant les anciens chantiers.
  • Fumay, l'ardoisière Moulin Sainte Anne depuis l'intersection de la route menant à Oignies Fumay, l'ardoisière Moulin Sainte Anne depuis l'intersection de la route menant à Oignies
  • Fumay, vue d'ensemble sur l'ancienne ardoisière Sainte-Anne, hiver 2011 Fumay, vue d'ensemble sur l'ancienne ardoisière Sainte-Anne, hiver 2011
  • Fumay, l'ardoisière du Moulin Sainte Anne vers 1900 Fumay, l'ardoisière du Moulin Sainte Anne vers 1900
  • Fumay, ardoisière Sainte-Anne, l'amplacement des anciens chantiers Fumay, ardoisière Sainte-Anne, l'amplacement des anciens chantiers
  • Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, le chevalement d'un treuil acheminant les déchets Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, le chevalement d'un treuil acheminant les déchets
  • Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, vestige d'un mur de soutènement. Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, vestige d'un mur de soutènement.
  • Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, vestige d'un mur de soutènement. Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, vestige d'un mur de soutènement.
  • Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, faune presque locale qui s'est appropriée le site. Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, faune presque locale qui s'est appropriée le site.
  • Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, débris d'ardoise Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, débris d'ardoise
  • Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne,, l'ancien treuil Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne,, l'ancien treuil
  • Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, soubassement de l'ancien treuil Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, soubassement de l'ancien treuil
  • Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, dans le bâtiment du treuil Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, dans le bâtiment du treuil
  • Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, dans le bâtiment du treuil Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, dans le bâtiment du treuil
  • Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, socle de l'ancien treuil Fumay, ardoisière du Moulin Sainte-Anne, socle de l'ancien treuil
  • pièce métallique ayant du servir au soutien d'un câble. pièce métallique ayant du servir au soutien d'un câble.
  • Fumay, ardoisière du Moulin Sainte Anne, emplacement de la descenderie. Fumay, ardoisière du Moulin Sainte Anne, emplacement de la descenderie.
  • Fumay, ardoisière dite Sainte-Anne 2 Fumay, ardoisière dite Sainte-Anne 2
  • Fumay, ardoisière dite Sainte-Anne 2 Fumay, ardoisière dite Sainte-Anne 2
  • Fumay, ardoisière Mouline Sainte Anne, siège n°2 Fumay, ardoisière Mouline Sainte Anne, siège n°2
  • Fumay, ardoisière Mouline Sainte Anne, siège n°2 Fumay, ardoisière Mouline Sainte Anne, siège n°2
  • Fumay, ardoisière Mouline Sainte Anne, siège n°2 Fumay, ardoisière Mouline Sainte Anne, siège n°2
  • Fumay, ardoisière Mouline Sainte Anne, siège n°2 Fumay, ardoisière Mouline Sainte Anne, siège n°2
  • Fumay, ardoisière Mouline Sainte Anne, siège n°2 Fumay, ardoisière Mouline Sainte Anne, siège n°2
  • Fumay, l'allée de Divers Monts et l'ardoisière du Moulin Sainte Anne Fumay, l'allée de Divers Monts et l'ardoisière du Moulin Sainte Anne
  • Fumay, l'ardoisière du moulin Sainte Anne, bâtiments Fumay, l'ardoisière du moulin Sainte Anne, bâtiments
  • Fumay, vue d'ensemble de l'ardoisière du Moulin Sainte Anne Fumay, vue d'ensemble de l'ardoisière du Moulin Sainte Anne