Haybes, ardoisière Saint-Antoine

En 1886, Jean Joseph Servais fait établir la trame des statuts d'une ardoisière qui s'appuie sur les anciens tréfonds de l'ardoisière du Charnoy, fondée en 1784 et fermée en 1883 (cf ardoisière Follemprise) et de la fontaine Gobin, qui fut active entre 1835 et 1848. D'une superficie de douze hectares, la société prend le nom de l'Union.

Les premiers travaux de recherche débutent après la fondation de la société mais ils sont vite abandonnés faute de capitaux, avant de reprendre en 1890. Les travaux de percement sont menés de manière discontinue jusqu'en 1895 où la galerie, d'une longueur de 110 mètres, débouche sur une veine d'ardoise (veine Renaissance). Un début d'exploitation commence, mais ne peut continuer faute de capitaux.

Deux ans plus tard, ces terrains sont englobés dans une concession accordée à une nouvelle société, l'ardoisière Saint-Antoine. Une nouvelle galerie d'accès est alors creusée. La société n'aura qu'une durée de vie éphémère car elle cesse toute activité en septembre 1900. Le site n'est néanmoins pas démantelé grâce à une transaction de fusion avec la société de l'Espérance qui se dote ainsi qu'un second siège d'extraction.

Au moment de la reconstruction, après la Grande Guerre qui vit l'ensemble du bassin ardoisier cesser toute activité ou presque, les exploitants de la société ardoisière de la Nouvelle Espérance mettent l'accent sur le site principal. Le site de l'ardoisière Saint-Antoine est en cours de remise en service, le dénoyage est achevé en 1927, quand surviennent les premières difficultés liées à la crise économique des années 1920-1930. Le site ne reprend pas son activité extractive.

Il abrite aujourd'hui deux PME, dans le bois et le reconditionnement de métaux.

  • Haybes, ardoisière Saint-Antoine, atelier et descenderie. Haybes, ardoisière Saint-Antoine, atelier et descenderie.
  • Haybes, ardoisière Saint-Antoine, le verdeau et les bâtiments. Haybes, ardoisière Saint-Antoine, le verdeau et les bâtiments.
  • Haybes, ardoisière Saint-Antoine, au pied du verdeau Haybes, ardoisière Saint-Antoine, au pied du verdeau
  • Haybes, ardoisière Saint-Antoine, les prés qui délimitent la concession. Haybes, ardoisière Saint-Antoine, les prés qui délimitent la concession.
  • Haybes, ardoisière Saint-Antoine, les prés qui délimitent la concession. Haybes, ardoisière Saint-Antoine, les prés qui délimitent la concession.