Fumay, ardoisière Saint-Jean d'Haybes

L'ancienne ardoisière dite de Saint-Jean d'Haybes est un site qui revêt une certaine originalité. Malgré sa dénomination cette friche se situe sur le le territoire de la commune de Fumay. La concession comprenait deux parties que séparent l'ancienne route nationale 51. Avec les travaux forestiers, seule une des deux parties conserve des traces de construction dont l'entrée de la galerie, bien visible.

Les premiers travaux ont consisté au creusement d'une excavation dans le sol puis la roche mère au fond de laquelle on a finalement percé une galerie, aujourd'hui en grande partie effondrée. On a monté, de part et d'autre de cette excavation des murs de pierre sèche afin de retenir chutes de pierres et de terre.

Dans l'axe de la galerie, on peut voir une voûte de brique qui s'appuie sur une fondation de schiste. Des emplacements d'encoches laissent à penser que cette construction a servi de support pour un treuil. D'autres encoches sont également visibles dans les murs de pierre qui encadrent l'excavation, ce qui met en évidence l'existence d'un plancher.

La concession de cette ardoisière s'étend sur 1ha 25 ares de superficie et 5ha 72 ares de tréfonds. Elle remonte à 1872. Cette exploitation fait partie d'une société unique, la SA des ardoisières des Bois Chevaux, Terre Noblesse et Saint-Jean d'Haybes réunies. La première de ces fosses est établis sur le territoire de Fumay, la seconde sur Monthermé.

  • Fumay, ancienne ardoisière Saint-Jean d'Haybes Fumay, ancienne ardoisière Saint-Jean d'Haybes
  • Fumay, ancienne ardoisière Saint-Jean d'Haybes Fumay, ancienne ardoisière Saint-Jean d'Haybes
  • Fumay, ancienne ardoisière Saint-Jean d'Haybes Fumay, ancienne ardoisière Saint-Jean d'Haybes
  • Fumay, ancienne ardoisière Saint-Jean d'Haybes Fumay, ancienne ardoisière Saint-Jean d'Haybes
  • Fumay, ancienne ardoisière Saint-Jean d'Haybes Fumay, ancienne ardoisière Saint-Jean d'Haybes